Retour au tarot divinatoire

XV- Le Diable

Le Diable correspond à la quinzième carte du Tarot de Marseille. Sur cet arcane majeur, un Diable ailé et cornu aux pieds et aux mains fourchus se trouve sur un piédestal, arborant un sourire vainqueur. Il tient sous sa coupe deux esclaves enchaînés avec des fers à ses pieds.

carte le diable

La symbolique du Diable dans le tarot de Marseille

L’arcane du Diable représente l’une des lames les plus puissantes du jeu de Tarot. Elle incarne la puissance du désir et de la tentation que peut ressentir l'être humain. Elle personnifie également la victoire de la passion sur la raison. La carte du Diable laisse présager des temps forts mais troublés pour la personne qui consulte durant lesquels cette dernière devra prendre conscience qu’il existe une différence entre la réalité et ses rêves. Le consultant doit à ce moment-là faire face à de très nombreuses tentations. La carte du Diable peut être assimilée à l’instinct animal dont est doté chaque être humain. Si celui-ci ne parvient pas à canaliser son côté obscur, il se transforme alors irrémédiablement en esclave de ses propres désirs. Cependant, la lame du Diable peut représenter la détermination et le courage lorsqu’il s’agit d’atteindre un but.

La lame du Diable comme symbole négatif dans le tarot de Marseille

Il n’est absolument pas nécessaire de mettre à l’envers ou de placer de manière incorrecte la carte du Diable pour que la symbolique négative du Diable disparaisse. Cette lame a pour fonction de vous mettre en garde contre le désir d’assouvir vos envies à n’importe quel prix. Elle empêche le consultant de sombrer dans tous les excès possibles. Elle met l’accent sur le fait qu’il est très dangereux de vouloir absolument dominer son entourage et de vouloir réduire en esclavage ses proches. Cette carte est très puissante, il est très important d’en tenir compte lors du tirage, peu importe sa position. La carte du Diable permet de révéler les meilleurs et les pires côtés de l’être humain.